Aller au contenu principal

Les sea bubbles vont voir le jour

Les sea bubbles vont voir le jour

On vous en parlait il y a quelques mois, et ça se concrétise. Les Sea Bubbles vont réellement être testés en 2018.

Monsieur Thébault, constructeur de ces petites bulles, avait rencontré quelques détracteurs quant à la vitesse maximale de ses taxis ronds et à la désignation de leurs ports d’arrêts. On vous rappelle que les Sea Bubbles sont de petites capsules contenant 4 sièges et se déplaçant au maximum à 30km/h de ports en ports. Contrôlés par une application, ce nouveau moyen de transport permettrait de désengorger le trafic parisien, en apportant une approche plus écologique des transports. En effet, ces machines fonctionnent par propulsion et se chargent électriquement à chaque port. De nombreuses personnalités politiques de l'environnement et du transport sont favorables à ce projet, encouragent et assistent le bon déroulé de celui ci. Cela fait presque deux ans que l’étude de faisabilité est faite et le premier essai a déjà été effectué en début d’année 2017.

A présent, grâce au soutien de Mme Hidalgo, réaffirmé lors d’une réunion fin novembre 2017, nous pouvons être sûrs de voir fleurir une nouvelle sorte de transports à Paris : “les taxis volants”.

 

Partager cet article